Conflit social autour des ressources environnementales en Bolivie

La construction de la route qui devait traverser le parc naturel Isiboro Secure (Tipnis) a été suspendue par Evo Morales après plus d’un mois de manifestations populaires. Le 24 octobre 2011 une loi garantissant le caractère « intangible » du parc a été votée, ce qui empêche la construction de la route. Les indigènes du Tipnis ont donc garanti la protection de leur terres communautaires. Toutefois le débat reste vif en Bolivie. Au delà de la route du Tipnis, deux questions ont été soulevées : celle du modèle de développement (développementiste ou respectueux de l’environnement) ; et celle de la propriété des ressources environnementales (à l’Etat ou aux populations indigènes).

Pour en savoir plus, consultez un article d’Echogéo sur la question : Le conflit du Tipnis et la Bolivie d’Evo Morales face à ses contradictions : analyse d’un conflit socio-environnemental


Laetitia Perrier Brusle

Géographe Maitre de conférences Université de Lorraine En délégation IRD - Bolivie

More Posts

Publié par

Laetitia Perrier Brusle

Géographe Maitre de conférences Université de Lorraine En délégation IRD - Bolivie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *